Débouchés sciences économiques et gestion

Débouchés sciences économiques et gestion

Quelles sont les opportunités d’emploi avec un diplôme en économie? Dans quels secteurs ces compétences sont-elles les plus demandées? Voici les meilleures opportunités d’emploi pour ceux qui ont un diplôme en économie.

 

  • Secteur bancaire:

Habituellement, le rôle le plus répandu dans le secteur bancaire est celui d’opérateur de bureau qui entretient des relations avec les clients qui entrent dans l’agence de la banque. 

Son activité varie considérablement en fonction de la taille de la succursale et du modèle organisationnel de chaque banque. 

Pour exercer la profession d’opérateur au guichet, la connaissance de la discipline des intermédiaires financiers est principalement requise, notamment en ce qui concerne les instruments financiers ainsi que la logique et les règles de fonctionnement du système financier. L’opérateur du front-office doit pouvoir communiquer avec le client, en particulier être à l’écoute de ses besoins. L’opérateur au guichet est le tremplin de presque toutes les professions de la banque et même de l’extérieur. 

Mais la figure du commis de banque, en particulier ces dernières années, s’éloigne du simple rôle de «front officer» pour devenir une figure plus complexe destinée à satisfaire les besoins des clients. Les compétences requises sont principalement la “résolution de problèmes”, associée à une plus grande spécialisation dans son propre domaine.

 

  • Secteur financier:

Dans le secteur financier la figure plus diffusée est celle de consultant financier,  le professionnel qui étudie les marchés financiers et, surtout, les besoins exprimés par les épargnants afin de proposer les meilleures alternatives d’investissement, en veillant à illustrer les coûts pour les clients, le rendement, le risque et la liquidité de chaque alternative. Le conseiller financier peut être employé ou indépendant. 

Le consultant financier a pour tâche de bien comprendre les besoins du client afin de pouvoir choisir les instruments financiers qui présentent la probabilité la plus élevée d’atteindre les objectifs qu’il se fixe en matière de rendement, de risque et de coûts. En particulier, l’activité de conseil se caractérise par l’existence d’une relation bilatérale et personnalisée entre le consultant et le client, basée sur la connaissance des objectifs d’investissement et la situation financière du client, de sorte que les indications soient traitées en tenant compte de la situation individuelle de l’investisseur spécifique.

 

  • Secteur marketing

Le chargé marketing est en charge de la gestion des relations entre l’entreprise et le marché. L’activité exercée a un contenu à la fois stratégique et opérationnel.

Le chargé marketing ou le responsable marketing doit analyser et interpréter les données du marché et de la performance de l’activité afin d’individuer une stratégie, des opportunités de développement et de nouveaux marchés. 

Son activité est stratégique car il part de l’analyse des besoins des consommateurs et de l’analyse du contexte concurrentiel dans lequel la société évolue et se traduit par des décisions de segmentation, de ciblage et de positionnement stratégique de nouveaux produits.

Le chargé marketing doit connaître l’évolution du macro-contexte démographique, social, culturel, technologique et législatif et être en mesure de transformer les menaces potentielles en opportunités de développement de nouveaux produits et de nouveaux marchés. Il doit également être en mesure de suivre toutes les phases du processus de développement d’un nouveau produit, de la génération et de la sélection d’idées à l’analyse de l’entreprise, du développement du projet au plan de lancement du nouveau produit. Enfin, il doit être capable de communiquer avec toutes les fonctions de l’entreprise et de mener une activité de coordination et d’intégration entre les différentes fonctions impliquées dans le projet de développement de nouveaux produits.

 

  • Secteur comptabilité

L’expert comptable est un professionnel qui s’occupe de comptabilité, de fiscalité et de conseil en entreprise. Plus en détail, la tâche de l’expert comptable est de fournir une assistance aux particuliers, aux entrepreneurs individuels, aux partenariats et aux sociétés dans la gestion de la comptabilité, dans la préparation des états financiers annuels et consolidés (le cas échéant), dans le cadre d’une exécution correcte, des obligations fiscales prévues par la loi, lors de la mise en œuvre d’opérations de gestion extraordinaires, dans le cadre du gouvernement d’entreprise et, plus généralement, dans la gestion des obligations administratives imposées aux activités commerciales, en faveur de l’entrepreneur ou bureau administratif. L’expert comptable offre également des conseils sur le contrôle de gestion et la planification financière, si nécessaire.

 

  • Contrôleur de gestion

Le Contrôleur de gestion assume les fonctions liées à la planification et au contrôle de l’activité de la société. En particulier, l’activité de Contrôleur a pour objectif de fournir des interprétations et des évaluations de l’activité de la société, qui informent de l’état de santé de la société du point de vue économique, financier et de la gestion.

Les compétences associées à la figure professionnelle du contrôleur sont les suivantes:

– rédaction du budget de l’entreprise en faisant référence à des fonctions spécifiques (commerciale, financière, productive, personnelle, etc.);

– mesure des résultats à l’aide d’outils de comptabilité générale et de comptabilité analytique;

– comparaison entre les données programmées et les données réelles afin d’analyser les écarts éventuels;

– rédaction du rapport de gestion qui a pour objectif de soutenir les processus de décision.

 

  • Expert en économie numérique

L’expert en économie et les nouvelles technologies numériques a l’objectif de développer des nouveaux modèles et systèmes.

Il doit avoir des compétences dans l’utilisation de nouvelles technologies afin de trouver des approches organisationnelles et de développement innovants.

Il doit aussi avoir la capacité d’analyser les bases de données (big data).Des exemples d’opportunités de carrière sont les suivants: rôles opérationnels et de gestion dans des sociétés de services, des sociétés d’import-export, des multinationales ou des organisations internationales; rôles opérationnels et de direction dans des instituts de recherche, des sociétés de conseil et des agences de publicité.

 

La formation à distance en économie et gestion de l’école Niccolò Cusano permet d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer les fonctions professionnelles suivantes:

  • le conseil en entreprise et/ou en collectivités, sous différentes formes;
  • le conseil professionnel dans le secteur des marchés financiers;
  • l’assistance et le conseil en gestion dans le domaine des services financiers et commerciaux auprès d’instituts bancaires, d’assurance et financiers;
  • la collecte, le traitement, la gestion, le contrôle et l’analyse de données statistiques à des fins descriptives et prévisionnelles dans les différents secteurs de l’entreprise.

Le Bac+3 à distance en Économie et Gestion est structuré de manière à permettre à l’étudiant d’acquérir de nouvelles connaissances et d’approfondir certaines compétences liées aux domaines de l’économie, de la gestion d’entreprise, du droit et des méthodes quantitatives. Cette formation prévoit notamment un approfondissement des méthodes d’analyse et d’interprétation critique des structures et des dynamiques des entreprises.

Le titulaire du Master à distance en économie de la Niccolò Cusano possède des connaissances approfondies en analyse économique, en gestion d’entreprise ainsi qu’en politique économique. Il est en capacité d’appliquer les méthodologies de la science micro-économique pour analyser les problématiques de la société contemporaine et résoudre les problèmes économiques et sociaux.