Film psychologique : les films incontournables pour étudiants en psychologie

Film psychologique : les films incontournables pour étudiants en psychologie

Le froid t’oblige à rester chez toi à regarder des séries sur Netflix ? Au moins utilise ton temps devant l’écran de manière utile pour tes études. Voici une liste des meilleurs films psychologiques qui devraient intéresser les étudiants en psychologie.

  1. Blue Jasmine (Woody Allen, 2013)

Jasmine est l’épouse d’un riche homme d’affaires qui, reconnu coupable de fraude financière, est arrêté. Ainsi finit la richesse économique de Jasmine et s’écroule en un instant sa vie de luxe dans la haute société. À partir de ce moment commence l’échec personnel et financier de Jasmine et son changement de statut social la conduit à un déclin psychologique et à l’abus d’alcool et de Xanax. Fragile, déprimée, dysphorique, émotionnellement instable, Jasmine décide de s’installer dans le modeste appartement de sa sœur Ginger, une fois snobée à cause de sa vie humble, à la recherche d’une nouvelle vie.

 

  1. Fight Club (David Fincher, 1999)

Fight Club raconte l’histoire de deux hommes, qui participent à un club illégal de combat pour s’opposer au consumérisme de la société. Une histoire de violence, d’amour anticonformiste et de mystère. Ce thriller du réalisateur de Seven vous donnera un final inattendu.

  1. Spider (David Cronenberg, 2002)

D’après le roman de Patrick McGrath, ce film raconte l’histoire d’un patient schizophrène surnommé Spider par sa mère. Après des années d’hospitalisation dans un hôpital psychiatrique judiciaire, Spider est transféré dans un autre établissement hospitalier pour anciens patients. Tout le film tourne autour des intrigues délirantes que le protagoniste construit progressivement, à la manière d’une araignée (spider) aux prises avec sa toile. La résurgence de son passé, le comportement étouffant de sa belle-mère portent Spider à  avoir une personnalité délirante, qui mêle fantasme et réalité. Cronenberg peint minutieusement les angoisses des symptômes schizophréniques, caractérisées ici par des délires et des hallucinations.

  1. Shutter Island (Martin Scorsese, 2009)

Basé sur le roman de Dennis Lehanne, le film raconte l’histoire de Teddy Daniels, responsable de l’enquête sur la disparition d’une patiente d’un hôpital psychiatrique. Thriller psychologique au rythme rapide,  riche de tension, mystère et suspense.

  1. Une vie volée ou Jeune fille interrompue – Girl, interrupted (James Mangold, 1999)

Susanna, une fille qui entretient une mauvaise relation avec ses parents et qui a fait une tentative de suicide, est admise dans un hôpital psychiatrique avec le diagnostic de “trouble de la personnalité”. À l’intérieur de l’hôpital, elle connait Lisa (Angelina Jolie), atteinte d’un trouble de la personnalité antisociale; Daisy, une fille hystérique très gâtée par son père; Georgina, atteinte de pseudologie fantastique (une “menteuse pathologique”;  Janet, une patiente anorexique. Le film, une adaptation cinématographique du livre “Interrupted Girl” de Susanna Kaysen, met en scène le traitement complexe de troubles de la personnalité. Il souligne en particulier les facteurs relationnels permettant au patient de s’impliquer et d’apprendre à mieux réguler ses émotions et ses comportements impulsifs et dysfonctionnels.

 

  1. La vague (Dennis Gansel, 2008)

Ce film est basé sur une expérience de psychologie sociale menée par un professeur avec ses étudiants. Un enseignant propose à ses élèves un exercice, dans le but de leur montrer le fonctionnement d’un régime totalitaire. Au bout de quelques jours, les élèves prennent l’exercice au sérieux et ils appliquent les règles de l’exercice à leur groupe d’amis en dehors de l’école. Ils créent une sorte de mouvement, qu’ils appellent la Vague, et montrent les signes typiques de l’intolérance envers ceux qui ne font pas partie de leur groupe. À ce stade, le professeur lui-même aura du mal à interrompre l’expérience, qui aura désormais échappé à son contrôle. Un film intéressant sur le pouvoir négatif d’une identification excessive avec le groupe d’appartenance.

  1. Vol au-dessus d’un nid de coucou – One Flew Over the Cuckoo’s Nest (Milos Forman, 1975)

Pour éviter la prison, Randall P. McMurphy demande l’internement dans un asile clinique psychiatrique. Mais il devra faire face aux injustices et à l’abus de pouvoir du personnel de la clinique et, en particulier, de la directrice. Une histoire avec un épilogue dramatique, qui montre les méthodes inhumaines utilisées dans les années 70 dans les hôpitaux psychiatriques.

  1. L’expérience (Oliver Hirschbiegel, 2001)

Un groupe de chercheurs de la ville de Cologne sélectionne vingt personnes de différentes couches sociales pour une recherche. Les individus sélectionnés doivent participer pendant deux semaines à une expérience sociale:  douze participants sont enfermés dans une fausse prison, observés par des cameras. Les huit autres doivent jouer le rôle des gardiens de la prison. Mais le désir de pouvoir et les personnalités troublées influencent l’expérience, qui évolue dramatiquement hors contrôle.

  1. We need to talk about Kevin (Lynne Ramsay, 2011)

Après une grossesse non désirée, Eva a une relation tourmentée avec son enfant, Kevin, qui a des comportements étranges et antisociaux pendant son enfance et son adolescence. L’apogée de son aliénation sociale amène Kevin a faire un acte extrêmement violent et inimaginable. Suite à cet événement, Eva revient sur la maternité, sur ses expériences de mère, son rapport conflictuel avec Kévin et sa responsabilité dans la violence de son fils.

 

  1. A Dangerous Method (David Cronenberg, Gérard Chaillou, 2011)

En 1904, le psychiatre Carl Jung commence sa carrière à Zurich. L’influence de la psychanalyse Freudienne, l’amène à tenter une thérapie expérimentale sur sa patiente Sabina Spielrein. Elle est un jeune Russe de classe aisée, qui parle l’allemand, et qui, à cause des ses comportements violents, a été diagnostiquée d’hystérisme. Pendant le traitement, la jeune fille raconte les humiliations subies pendant sa jeunesse et manifeste une tendance sexuelle sado-masochiste. Grâce au cas de Sabina, Jung commence une amitié intellectuelle avec Freud, qui lui demande de traiter un toxicomane sans aucune éthique, Otto Gross. L’influence de Otto, remettra en cause la morale de Jung, qui succombera à la tentation d’une relation intime avec Sabina, malgré sa condition de marié. Cette relation adultérine aura des conséquences inattendues et dangereuses.

Si vous cherchez des conseils pour des livres sur le domaine de la psychologie, consultez notre article Lecture estivale : conseils pour étudiants en psychologie