Diplôme de niveau Bac+5 en Relations Internationales

Diplôme de niveau Bac+5 en Relations Internationales

Conditions d'admission

L’accès à la formation de 2ème cycle en Relations internationales (LM-52) est réservé aux détenteurs du diplôme Bac +3 en Science politique et Relations internationales (L-36).

Ce programme est également accessible aux titulaires d’une licence ou tout autre diplôme étranger équivalent, qui disposent des connaissances de base dans les disciplines liées aux sciences politiques et aux relations internationales. Ils devront également disposer d’une capacité de travail élevée et des connaissances de base de l’outil informatique.

Les connaissances et les compétences requises pour l’accès à cette formation sont définies dans le Règlement pédagogique, qui précise également les modalités de contrôle du niveau du candidat.

Contenu de la formation
La formation de 2ème cycle en Relations internationales s’inscrit dans le prolongement de la formation de 1er cycle dispensée à NCI ECOLE PARIS. La formation de la discipline constitue une unité pédagogique complète permettant d’acquérir les connaissances et les compétences requises aux problématiques internationales. Pour y accéder, l’étudiant devra disposer des connaissances fondamentales acquises lors de ses trois années de préparation du 1er cycle ainsi que de connaissances approfondies portant sur les thèmes internationaux liés au domaine juridique, historique, social, géographique, politique et économique. Il devra par ailleurs maîtriser deux langues étrangères. Les disciplines susmentionnées sont complémentaires entre elles et permettent une adéquation de l’enseignement. Elles fournissent d’ailleurs des outils d’analyse garantissant une compréhension globale de l’évolution de la société contemporaine et des dynamiques structurelles actuelles de la mondialisation, de ses difficultés et des problématiques liées à la crise mondiale. L’attention est portée sur le droit international comparé, les processus de démocratisation, l’évolution des réglementations internationales, les sciences sociologiques, la coopération internationale et les processus décisionnels. Les matières ont été spécialement sélectionnées selon les normes actuelles de connaissance exigées. Cette formation vise à faciliter l’insertion dans le monde du travail, dans la sphère publique et privée internationale.
Profil professionnel et perspectives d’emploi

Les secteurs professionnels accessibles :

Le titulaire du diplôme Bac +5 en Relations Internationales peut opérer en totale autonomie professionnelle, dans les secteurs professionnels suivants:

  • dans l’administration publique;
  • dans des organismes publics ou privés, nationaux ou internationaux;
  • dans des entreprises publiques ou privées;
  • dans des organisations non gouvernementales;
  • dans des entreprises multinationales ou des groupes bancaires ou d’assurance;
  • dans des entreprises prestataires de services.

Les compétences professionnelles associées :

Le titulaire du diplôme Bac +5 en Relations Internationales dispose des compétences requises pour gérer les activités suivantes:

  • l’analyse de scénarios au niveau national ou international;
  • la conception et l’application de méthodologies pour la gestion de situations complexes;
  • l’exercice des fonctions de contrôle et d’assistance de direction;
  • le conseil dans le secteur économique et social, ainsi que le domaine de l’emploi;
  • la coordination d’activités de relations avec le public;
  • la recherche sectorielle en matière de statistique, d’économie et de sciences sociales.

Les débouchés professionnels :

Le diplôme Bac +5 en Relations Internationales (LM-52) permet d’accéder aux professions suivantes:

  • membres d’organismes gouvernementaux et d’assemblées nationales;
  • dirigeant de partis et mouvements politiques;
  • dirigeant syndical et d’autres organisations d’intérêt économique et social;
  • dirigeant d’associations humanitaires, culturelles, scientifiques et sportives d’intérêt national ou supranational;
  • directeur et dirigeant de sociétés de services aux entreprises et aux personnes.
Objectifs pédagogiques spécifiques de la formation

La formation vise à fournir des compétences facilitant l’insertion professionnelle de l’étudiant.

Dans cet objectif, le programme de formation met l’accent sur la compréhension globale des disciplines culturelles, juridiques, politiques, géographiques, sociologiques et historiques. Il permet également d’aborder des thématiques actuelles, liées à la dimension internationale des phénomènes économiques, politiques, culturels et sociaux.

Plus précisément, cette formation vise les objectifs suivants :

  • fournir des outils analytiques et des connaissances théoriques de niveau avancé permettant de réaliser des évaluations et des analyses correctes de la société contemporaine. L’accent est d’ailleurs porté sur l’étude des droits de l’Homme et l’analyse des processus de démocratisation. L’étudiant sera en capacité de programmer, réaliser et gérer des stratégies opérationnelles particulièrement complexes et de comprendre pleinement l’évolution juridique internationale;
  • fournir des méthodologies et des outils d’analyse comparée permettant d’étudier les processus d’évolution structurelle de la sphère internationale, tels que la mondialisation et la crise économique mondiale, ainsi que les méthodologies exercées par les organismes de coopération internationale.

Dotés des connaissances anthropologiques et géographiques adéquates, les titulaires du diplôme seront en mesure de faire face aux défis du monde actuel et de participer aux processus décisionnels économiques et politiques.

A ce titre, le titulaire du diplôme Bac +5 pourra occuper des postes à haute responsabilité dans les sphères de la diplomatie internationale, dans des organismes internationaux, des organisations non gouvernementales, à tout le moins dans des organismes publics et privés en lien avec les problématiques des relations internationales.

Compétences visées

Les connaissances développées:

Le titulaire du diplôme Bac +5 en Relations Internationales devra disposer de connaissances approfondies et spécifiques, à dimension internationale, dans les domaines juridique, historique, social, géographique, politique et économique.

Il devra maîtriser au moins deux langues étrangères, dont une langue de l’Union Européenne, et ceci en complément d’une parfaite maîtrise de l’italien.

Il devra disposer de connaissances complémentaires de celles acquises à l’issue du 1er cycle de formation, dans le but de rechercher, d’élaborer et d’appliquer des thématiques professionnelles.

La compréhension des diverses matières est alors facilitée par la méthodologie d’enseignement suivie à NCI ECOLE PARIS. L’enseignement à distance est basé sur des cours sur vidéo, des cours en ligne, des fiches d’approfondissement, des quizz d’auto-évaluation, des visioconférences, des séminaires, des travaux de groupe, des échanges informatiques et des conférences d’approfondissement en présentiel. Les étudiants sont invités à participer aux discussions en présence des tuteurs qui suivent régulièrement la progression de leur cursus.

L’acquisition des connaissances et la capacité de compréhension sont évaluées par le biais des examens prévus en cours de formation. Le contrôle sera effectué par le biais d’examens oraux et écrits, ainsi que des rapports individuels et de groupe.

La rédaction et la soutenance d’un mémoire, permettant d’acquérir 16 crédits ECTS, constitue également une épreuve fondamentale pour l’étudiant et porte généralement sur le monde du travail

Les connaissances informatiques et linguistiques sont évaluées dans le cadre des enseignements spécifiques et des tests de niveau réalisés en cours de formation.

La capacité d’application des connaissances développées :

L’étudiant sera placé dans des conditions optimales pour aborder les problématiques liées aux relations internationales en faisant preuve d’esprit critique.

L’étude pratique et comparée des domaines du droit, de l’histoire, des sciences sociales, de la géographie, de la politique et de l’économie permettra ainsi à l’étudiant d’acquérir les connaissances nécessaires pour agir efficacement dans les milieux professionnels concernés.

Les diplômés devront être en capacité d’utiliser les ressources, institutionnelles ou autres, pour opérer en tant qu’experts dans des domaines spécifiques des politiques publiques et de l’analyse organisationnelle des appareils complexes, et de participer à l’élaboration, à la mise en œuvre et au contrôle de programmes internationaux et supranationaux.

L’acquisition de connaissances pratiques sera stimulée par l’utilisation critique et sélective des ressources institutionnelles disponibles, des outils de recherche et des sources secondaires de type juridique, historique, statistique, économique et sociale.

De plus, le programme de formation prévoit la participation d’experts qui interviendront dans le cadre de conférences ou de séminaires, afin de faciliter l’apprentissage et la compréhension des aspects pratiques des relations internationales.

En outre, le programme de formation inclut des travaux collectifs de recherche sur des thèmes d’actualité ainsi que la rédaction de dissertations.

Le mémoire final, qui requiert un niveau d’approfondissement élevé des matières enseignées, contribue enfin à l’application théorique des connaissances.

Les contrôles seront effectués sous forme d’examens écrits et oraux, de travaux de groupe, d’exercices, de rédaction de rapports et de mémoires, de recherches bibliographiques et de comptes rendus de textes issus de la presse et de la littérature scientifique, et ce en cours de formation.

Capacités d’apprentissage visées

La capacité de jugement autonome:

Le programme de formation vise à renforcer l’esprit critique des étudiants, dans le cadre des enseignements dispensés et des exercices demandés. Les étudiants seront assistés par des enseignants respectueux des personnalités et des opinions de chacun d’eux.

L’étudiant apprendra à raisonner de manière autonome à partir d’ouvrages historiques, de documents et décisions internationales, de la doctrine, des bibliographies spécialisées et sur la presse. Des documents en langue étrangère seront d’ailleurs utilisés.

En outre, la mobilité internationale des étudiants sera promue par la participation à des stages de formation dans des centres de recherche et des institutions européennes et internationales.

La capacité de communication:

L’étudiant devra développer un style personnel et professionnel lui permettant de communiquer et de s’exprimer de manière appropriée et cohérente. Durant les deux années de formation, il renforcera sa capacité à synthétiser les connaissances acquises et organiser ses opinions. Des débats auront d’ailleurs lieu entre étudiants, pour affiner leurs opinions sur un même sujet.

L’utilisation des outils informatiques tend à améliorer les compétences en communication et facilite l’interaction entre les étudiants eux-mêmes et entre les étudiants et les enseignants.

Les titulaires du diplôme Bac +5 en Relations internationales devront maîtriser deux langues de l’Union Européenne, outre l’italien, de manière à pouvoir s’exprimer avec clarté et professionnalisme en utilisant le vocabulaire adapté à leur spécialisation.

Cette formation vise également à faciliter l’acquisition des termes techniques, facilitant la rédaction de textes à caractère scientifique. Les travaux écrits et la rédaction du mémoire, qui sont supervisés par un professeur référent, permettent d’ailleurs à l’étudiant de maîtriser les techniques du langage.

La capacité d’apprentissage:

La formation vise à fournir à l’étudiant une méthodologie adaptée aux Sciences Humaines et Sociales, qui lui sera nécessairement utile dans son avenir professionnel. La spécificité des thématiques traitées durant ces deux années d’études lui permettra d’aborder avec facilité des thèmes de nature juridique, historique, sociale, géographique, politique et économique, y compris dans des langues étrangères.

Le diplômé devra pouvoir utiliser les connaissances, les outils et les méthodes acquises, dans sa carrière professionnelle ou dans le domaine de la recherche.

Les capacités d’apprentissage sont évaluées régulièrement par le biais du contrôle continu, en cours de formation. Le programme de formation prévoit également la présentation de travaux individuels ou de travaux de groupe menés dans le cadre des cours et visant à évaluer les capacités d’apprentissage effectives de l’étudiant.

Ce cursus peut être complété par une formation de niveau supérieur, d’enseignements spécialisés, de Masters et de Doctorats en recherche.

Examen Final

L’épreuve finale comprend la rédaction et la soutenance d’un mémoire final, y compris en langue étrangère, portant sur une matière choisie par l’étudiant parmi les matières enseignées.

Le mémoire final consistera en une recherche approfondie, originale, structurée, complétée d’une bibliographie précise et complète. Le sujet du mémoire peut porter sur l’approfondissement d’un thème théorique, sur des travaux de recherche de terrain ou sur l’élaboration d’un projet visant à résoudre des problèmes concrets.

L’examen sera noté sur 20, en tenant compte de la moyenne des examens passés par l’étudiant. L’examen final permet d’acquérir 16 crédits.

Liste des matières enseignées
EXAMENSSSDCrédits ECTS
Première année  
Sociologie des processus économique et du travail (Cours monographique)SPS/099
Relations internationalesSPS/069
Économie internationaleSECS-P/019
Histoire et institutions de l’AsieSPS/149
Droit constitutionnel comparé des groupes et des minoritésIUS/219
Matière au choix :
  1. Gestion des connaissances (ou Knowledge Management)
  2. Histoire des pays islamiques
  3. Histoire et institutions des Amériques
 

SECS-P/10
L-OR/10
SPS/05

6
Matière au choix 9
Total des crédits ECTS 60
Seconde année  
Matière au choix :
  1. Langue et traduction anglais
  2. Langue et littérature de la Chine et de l’Asie sud-orientale
  3. Langue et traduction français
L-LIN/12

L-OR/21

L-LIN/04

9
Géographie Économique Politique (Cours monographique)M-GGR/029
Matière au choix:
  1. Gestion des connaissances (ou Knowledge Management)
  2. Histoire des pays islamiques
  3. Histoire et institutions des Amériques
SECS-P/10

L-OR/10

SPS/05

6
Droit de l’Union EuropéenneIUS/149
Science politique (Cours monographique)SPS/049
Stage 2
Examen final 16
Total des crédits ECTS 60
Matière au choix
Sociologie des phénomènes politiques du Moyen-OrientSPS/119
Politique européenne de voisinage et de proximitéIUS/139
Histoire de l’Europe orientaleM-Sto/049