Bourses d’études à l’étranger : aides à la mobilité internationale 2018/2019

Bourses d’études à l’étranger : aides à la mobilité internationale 2018/2019

Faire une expérience d’études à l’étranger influencera le reste de votre vie. Partir grâce à l’aide d’une bourse d’études à l’étranger, rendra votre expérience plus simple.

Bourses pour étudier à l’étranger gratuitement

Les frais de scolarité sont couverts par la bourse et parfois vous avez un remboursement mensuel. Mais dans la plupart des cas, vous devez prendre en charge votre billet d’avion et la plupart des frais quotidiens.

 

  1. Bourse Erasmus +

La bourse de mobilité internationale plus connue est la bourse Erasmus+. Les destinations possibles sont les 28 États membres de l’Union européenne (UE), et l’Islande, la Macédoine, le Liechtenstein, la Norvège et la Turquie.

En réalité, chaque établissement d’enseignement supérieur a des conventions avec les universités ou écoles d’accueil. Vous pouvez choisir la destination sur la base de la liste des partenariats de votre établissement.

Après le Brexit, les mobilités vers la  Grande-Bretagne se poursuivent dans les mêmes conditions. Ensuite, le pays pourra choisir de rester ou non membre du programme.

Les mobilités Erasmus+ peuvent durer de deux à douze mois.

A chaque cycle – licence, master, doctorat – , il est possible de profiter d’un départ avec la bourse Erasmus+.

Pour un départ à la rentrée 2019-2020, les premières réunions d’information ont lieu à l’automne 2018. Donc maintenant c’est le bon moment pour commencer vos recherches.

Toute procédures d’inscription au programme se font dans votre établissement d’origine.

 

  1. Les école internationales

Certaines établissements d’enseignement supérieur avec des antennes à l’étranger, permettent de faire des transferts aux autres sièges sans besoin de participer à des programmes d’échange.

Une demande de transfert temporaire sera suffisante. L’école Niccolò Cusano  a des centres d’examens en France, Italie et Grande Bretagne.

Les étudiants peuvent participer aux cours en présentiel au campus de Rome ou Londres, ou passer les examens aux autres centres distribués en Europe, tout simplement en communicant aux bureaux administratifs leur intention de partir pour un autre pays.

L’école participe aussi aux différents projets Erasmus Plus, qui permettent aux étudiants de voyager hors Europe aussi.

 

  1. Bourses pour étudier en-dehors de l’Europe

 

  • Chaque région française propose des bourses de projet d’études en Europe et en dehors du continent.

Vous pouvez trouver la liste à ce link :

http://www.etudiant.gouv.fr/cid135449/quelles-bourses-pour-etudier-en-dehors-de-l-europe.html

  • Il existe aussi des bourses délivrées par certains établissements d’enseignement supérieurs ou organismes privés. Vous trouvez la liste de l’année 2018/2019 à ce link :

https://www.bourses-etudiants.ma/

 

  • L’aide à la mobilité internationale

L’aide à la mobilité internationale est une bourse qui permet de participer à des programmes d’échanges pour faire une formation supérieure à l’étranger ou pour effectuer un stage international.

Pour obtenir l’aide à la mobilité internationale (400€ / mois en 2018/2019) vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Durée du séjour entre 2 et 9 mois consécutifs.
  • Vous êtes boursier sur critères sociauxou bénéficiaire d’une allocation annuelle
  • Vous préparez un diplôme national
  • Votre établissement d’enseignement supérieur est public ou a engagé une démarche de contractualisation avec l’État.
  • Votre projet de séjour à l’étranger est en lien avec votre cursus d’études.

Transmettez au service des relations internationales de votre établissement une demande d’aide à la mobilité, accompagnée d’un projet de séjour d’études ou de stage internationaux.