Lecture estivale : conseils pour étudiants en économie

Lecture estivale : conseils pour étudiants en économie

Vous ne savez pas quelle lecture estivale choisir ? On a sélectionné pour vous quatre livres d’économie intéressants et bien écrits.

 

Elon Musk: Tesla, Paypal, SpaceX : l’entrepreneur qui va changer le monde / Ashlee Vance

Elon Musk est considéré comme le plus grand entrepreneur du moment. Visionnaire, il prend des risques énormes pour porte l’innovation à des niveaux rarement atteints.
À 44 ans, il a révolutionne l’industrie automobile grâce à son entreprise, Tesla, et de l’espace grâce à sa compagnie SpaceX, avec l’objectif de coloniser Mars.
L’écrivaine Ashlee Vance nous montre de près l’intensité de cet homme, son génie tumultueux, sa folie. A partir de son enfance agitée en Afrique du Sud jusqu’à ses incroyables innovations techniques et réussites entrepreneuriales.
Ce livre est le portrait d’un des hommes les importants de la Silicon Valley. Visionnaire ? Mégalomane ? Elon Musk a en tout cas laissé un signe sur xxie siècle.

 

L’homme inutile : du bon usage de l’économie / Pierre-Noël Giraud, Odile Jacob

Pierre-Noël Giraud, professeur d’économie, propose une réflexion sur les inégalités de revenus qui touchent chômeurs, précaires, sans terres…, groupe qu’il classifie comme la classe des « inutiles » .

Il offre dans ce livre des solutions pour résoudre le problème d’exclusion qui touche cette classe. Une analyse exhaustive, mais quand même abordable, qui remonte aux fondements de l’économie et des politiques publiques.

 

Le capital au XXIe siècle / Thomas Piketty, Seuil

Dans cet ouvrage, Piketty compare et analyse les données concernant plus de vingt pays sur trois siècles, il démontre – sur la base des chiffres  – que le capitalisme produit mécaniquement des inégalités de revenus. L’essai de Piketty a rencontré un immense succès mondial, en particulier aux États-Unis.

Vous pouvez regarder la vidéo de sa conférence TED où il présente sa méthode et ses conclusions.

 

 

 

 

La nouvelle société du coût marginal zéro révolutionne le système économique / Jeremy Rifkin

Pendant le Salon du Livre à Turin, on a eu la chance d’assister à la conférence de présentation du livre La nouvelle société du coût marginal zéro de Rifkin. Dans ce livre l’auteur avance que l’organisation du capitalisme autour de grandes entreprises centralisées est en train d’être balayée par l’ère digitale. Car, la technologie amène à des modes d’organisation de l’économie fondés sur le partage et la décentralisation.

Selon l’auteur, on aura un système économique hybride rendu possible par la réduction drastique du coût marginal de production de nombreux produits et services.

L’économiste montre que l’économie du partage est en train d’effacer la frontière entre le producteur et le consommateur. « Chacun, imagine Jeremy Rifkin,( … ) pourra devenir prosommateur, à la fois consommateur et producteur »

La nouvelle société du coût marginal zéro favorise la croissance des « communaux collaboratifs ». Diverses formes associatives à but non lucratif. L’individualisme et le matérialisme sont à la base du système capitaliste, qui poursuit l’intérêt personnel et la recherche du gain matériel, alors que ces communaux collaboratifs ont un intérêt collectif et le but d’établir des relations de partage. Si le premier est l’expression d’une vision du monde valorisant les droits de propriété et l’autonomie, les seconds privilégient pour leur part la communauté, la transparence et l’innovation collective.