Formation Art-thérapie : comment devenir art-thérapeute ?

Formation Art-thérapie : comment devenir art-thérapeute ?

L’art-thérapeute utilise des méthodes et instruments artistiques au cours de séances individuelles ou collectives de thérapie, pour permettre l’expression de problèmes intérieurs de ses patients atteints de troubles psychologiques ou psychiques.

L’art-thérapeute a le but de contribuer au développement personnel de ses patients, de faire exprimer leur créativité, leurs ressentis et émotions, à travers des activités artistiques et créatives qui impliquent les mouvements, les sens et la concentration

 

  1. Pré requis pour la formation en art-thérapie

Les écoles d’art thérapie demandent généralement un parcours d’études ou une expérience professionnelle dans le domaine de la santé ou du social (psychologue, psychanalyste, infirmier, éducateur…) avec une capacité artistique, ou de posséder une expérience dans le secteur de la création artistique. L´université exige un bac+3 minimum dans l´un ou l´autre secteur.

 

  1. Formation art-thérapie

Les universités offrent des DU (diplôme universitaire) en art-thérapie.

Mais, de nombreuses écoles privées et centres reconnus proposent des cours en formation continue et délivrent une attestation en fin de cursus.

L’admission reste très sélective, car les instituts tiennent compte de la formation initiale du postulant dans des domaines variés comme la médecine, l’art, les soins médicaux ou paramédicaux, le social ou l’éducation.

L’accès au métier requiert un niveau bac+5 en psychologie ou un diplôme d’État de psychologue scolaire. Par contre, les psychologues ou psychothérapeutes voulant se spécialiser dans l’art-thérapie doivent impérativement être inscrits au registre national.

 

  1. Débouchés art-thérapie

L’art-thérapeute peut travailler comme salarié au sein d’un organisme publique ou privé du secteur sanitaire, social ou éducatif (hôpitaux psychiatriques, les centres médicaux éducatifs, les centres d’accueil thérapeutiques, les maisons pour personnes âgées…)

Lorsque le professionnel d’art-thérapie aura cumulé de l’expérience, il pourra monter et diriger sa propre association et ouvrir son cabinet d’art-thérapie.

Il pourra ainsi continuer dans un domaine autre que la santé-médecine selon son souhait d’évolution, comme dans le secteur juridique, dans les entreprises privées, dans le social ou l’enseignement pour la formation des futurs art-thérapeutes.