Comment étudier à l’étranger?

Comment étudier à l’étranger?

Si vous rêvez de partir étudier à l’étranger ou de faire un stage international, il faut tout de suite commencer vos recherches de bourses étudiant, projets, programmes d’échange etc. Les dates limites pour rendre les dossiers sont souvent en Janvier / Février de l’année précédente. N’hésitez donc pas à commencer vos recherches dès le mois de Septembre !

Les institutions à différents niveaux (universités, régions, organismes de l’UE…) proposent chaque années des programmes d’échange culturel international. La procédure pour participer à ces projets de formation à l’étranger est assez simple, mais elle est différente pour chaque organisme. Vous devez donc surfer le web, choisir les bourses ou programmes qui vous intéressent et contacter l’organisme de référence pour vous informer.

Une autre possibilité, serait-elle de vous inscrire à un parcours de formation à l’étranger, sans programme d’échange. Vous serez moins suivis et il vous faudra plus de temps pour vous intégrer, mais vous en gagnerez en maturité et indépendance. En ce cas, vous pouvez contacter directement le bureau Relations Internationales de l’établissement de votre intérêt.

Certaines établissements d’enseignement supérieur avec des centres à l’étranger, permettent de faire des transferts aux autres sièges sans besoin de participer à des programmes d’échange. Une demande de transfert temporaire sera suffisante. L’école Niccolò Cusano Italia – Paris a des centres d’examens en France, Italie, Grande Bretagne et Espagne. Les étudiants peuvent passer les examens aux autres centres distribués en Europe, tout simplement en communicant aux bureaux administratifs leur intention de partir pour un autre pays. L’école participe aussi aux différents projets Erasmus Plus, qui permettent aux étudiants de voyager hors Europe aussi.

 

Envoi du dossier et participation à la sélection pour étudier à l’étranger 

Une fois faite la sélection des projets et après avoir envoyé le dossier,  les établissements vont ensuite évaluer votre candidature.

Les compétences linguistiques sont un atout. Les différents organismes pourront vous demander d’envoyer des certificats de langues ou de passer un entretien en langue étrangère.

Bien sur,  l’ensemble du dossier scolaire est important. La moyenne des notes de l’année en cours ou de la précédente seront nécessaires pour l’évaluation. Certains organismes exigent une moyenne minimale comme pré requis pour la participation à la sélection.

Un entretien psychologique pourra être demandé, surtout pour les séjours internationaux hors Europe. Par conséquent, capacité d’adaptation, ouverture intellectuelle, approche proactive : seront un avantage pour être sélectionnés.

 

Formalités administratives séjour à l’étranger

  • Pièce d’identité : Avant votre départ, vérifiez bien que vos documents soient valables pour l’expatriation et qu’ils soient à jour. Contrôlez si pour le pays de destination, votre carte d’identité sera suffisante ou si vous avez besoin d’un passeport.

 

  • Visa : Pour avoir le droit de séjourner dans certains pays étrangers, vous devez faire une demande de visa. Le visa est remis par l’ambassade ou le consulat du pays étranger installé en France. Une demande de visa peut prendre plusieurs mois, il faut commencer les démarches longtemps à l’avance.

 

  • Vaccins :  Avant de partir à l’étranger, vous devez vérifier que tous vos vaccins sont à jour. Certaines destinations requièrent que vous vous fassiez vacciner aussi contre d’autres maladies, non communes en Europe. Vous pouvez vous informer auprès des Organismes de santé nationale de votre ville.  

Si votre destination est en Europe, vous serez couvert par la Sécurité Sociale française tout le long de votre séjour. Vous devez obtenir la CEAM (carte européenne d’assurance maladie). 

Pour les pays hors Union Européenne, vous devez vous renseigner auprès d’une agence d’assurance internationale, pour obtenir une assurance santé internationale.

 

Comment financer ses études à l’étranger ?

L’obtention d’une bourse d’études est souvent requise pour les étudiants souhaitant faire leurs études à l’étranger. Que cela soit en France, ou dans le pays d’accueil, il existe des centaines de bourses disponibles délivrées par le gouvernement, des associations, des programmes d’aides ou de soutien, des donateurs ou encore par les universités elles-mêmes.

  • Bourse Erasmus Plus : les avantages financiers d’Erasmus sont doubles, non seulement l’étudiant ne paye pas les frais d’inscription à l’université dans le pays d’accueil, mais il reçoit en plus une bourse durant toute la durée de son séjour
  • Bourse d’état : les différents pays offrent des bourses pour financier les séjours des étudiants à l’étranger. En France, vous pouvez vous informer auprès du Conseil Général  pour la Carte de Département, auprès du Conseil Régional pour les aides à la mobilité internationale et le CROUS.
  • Financement privé : si vous décidez de partir en solo, en dehors du cadre d’une université ou d’une école, il vous faudra tout payer tout seul. Vous pouvez essayer de trouver un mécène, un organisme privé qui puisse financier votre projet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *